NOURS/2002 vol.39 : 19